Accueil >> FAQ >> installer un putting green synthétique soi-même

installer un putting green synthétique soi-même

Installer un putting green soi-même est possible tant que l'on est un peu manuel.

En effet, l'installation d'un putting green synthétique est accessible à tout le monde pour peu que l'on soit habile. 

Nous vous informons toutefois que ce sera quelque peu physique.

la première étape est de choisir l'endroit oû implanter son putting green synthétique.

Une fois l'emplacement trouvé, le marquer au sol grâce à une bombe traçante de chantier, de manière à vous aidez à effectuer l'apport en tout-venant et en sable.

Le tout-venant vous servira à effectuer le fond de forme. Plus votre putting-green synthétique sera grand, plus vous pourrez y mettre de la forme, des pentes et contre-pentes, un double-plateau...

Laissez-vous emportez par votre imagination car avec le green synthétique, tout ou presque est possible.

Pour 80m² de putting green artificiel, il faudra comptez environ 10 tonnes de tout-venant afin de réaliser un fond de forme ludique et original.

Une fois le tout-venant installé, le régler au maximum afin d'atenuer les pentes et les adoucir. Puis l'humidifier afin de le compacter par la suite.

Compacter le fond de forme du putting-green permet de stabiliser au maximum le rendu final et d'être sûr que le sol ne bougera pas au fur et à mesure des années.

Il faudra ensuite effectuer un apport en sable stabilisé calcaire sur l'ensemble de la surface afin d'enlver les dernières aspérités laissées par le tout-venant. 

La sable, d'une granulométrie plus fine que le tout-venant adouciera d'avantage les pentes et le resultat sera parfait.

Nous préconisons 1cm sur l'ensemble de votre fond de forme.

Prévoyez également un peu de sable sur les extérieurs du green afin de réaliser un pré-green synthétique.

Une fois votre fond de forme terminé, déterminez les emplacements des bogeys à la bombe puis décaissez des trous de 20cmx20cmx20cm.

Y placer vos bogeys et les sceller dans du béton tout autour.

Ne pas laisser secher le béton sans retourner le bogey de temps en temps afin qu'il ne soit pas pris dan le béton. Nous allons ainsi créer une empreinte du bogey. Le fait d'avoir une empreinte permettra de lever ou d'abaisser le bogeys en fonction de la hauteur souhaitée.

Une fois votre empreinte sèche, vient l'heure de la pose de votre sous-couche amortissante.

Pourquoi une sous-couche amortissante sous votre putting green synthétique?

Si l'on veut effectuer des approches sur son putting green artificiel et que l'on a de la place pour cela, alors il faudra placer en dessous de votre green synthétique, une sous-couche amortissante spéciale afin d'absorber l'onde de choc de votre balle et ainsi amortir au maximum le rebond de celle-ci.

Par contre, si vous ne disposez pas suffisement de place pour faire des approches, il ne sera pas nécessaire de placer cette sous-couche dessous. Une simple toile hors-sol sera toutefois à mettre en dessous pour éviter les repousses d'herbes et protéger votre green artificiel.

Il faudra également mettre cette toile hors-sol dite de paillage sous le pré-green pour le proteger au mieux.

une fois ces protections fixées, vient la pose et la découpe du putting-green synthétique.

Couper harmonieusement le pourtour de votre green à l'aide d'un cutter muni d'une lame neuve en le faisant doucement évoluer avec des formes larges et arrondies afin de le rendre le plus naturel possible.

Au niveau des trous au centre de votre green synthétique, couper les correctement à la taille des empreintes.

Insérez ensuite vos bogeys en réglant la hauteur voulue.

Maintenant, passez à l'installation du pré-green tout autour du green artificiel.

Pensez à poser votre gazon artificiel dans le même sens tout au long de l'installation.

Collez ensuite l'ensemble green et pré-green entre eux.

la périphérie sera, quant à elle, à fixer grâce à des clous non galvanisés.

Nous pouvons vous assistez par téléphone lors de votre installation du putting-green synthétique.

Installer un putting green synthétique soi-même est donc faisable.

/